mercredi 21 octobre 2015

Les clans Seekers

Description

 

Titre anglais: Seeker
Titre français: Les clans Seekers
Série: Seeker
Tome: 1
Auteur: Arwen Elys Dayton
Édition: Robert Laffont; Collection R
Nombre de pages: 473
Niveau d'anglais: -

Synopsis

 

Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s'est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu'il s'hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l'opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu'elle aime, qui n'est autre que son meilleur ami. Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu'elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu'elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière...

Mon avis

 

Le potentiel était là, mais pas la structure.

Les clans Seekers était l'un des romans que j'attendais le plus cet automne. J'étais ravie que la Collection R publie un roman fantasy, un genre dont je raffole dernièrement. Le résumé était très prometteur et la couverture magnifique. Seulement, il ne faut pas toujours se fier aux apparences.

Ce roman est écrit selon quatre points de vue différents, mais c'est au personnage de Quin qu'on s'intéresse le plus. Elle est au centre de toute cette histoire puisque c'est elle qui aura réellement le pouvoir de changer les choses. J'ai préféré la Quin au début du roman parce qu'elle était sûre d'elle et en parfait contrôle. On retrouve cette facette de sa personnalité vers la fin de ce premier tome, mais j'ai trouvé que ce n'était pas assez pour que je puisse réellement m'attacher à elle. Durant pratiquement tout le roman, elle est effrayé et indécise. Ce n'est pas le genre d'héroïne auquel j'ai envie de m'identifier. Les trois autres narrateurs de l'histoire sont John, Shinobu et Maud. J'ai compris la nécessité d'avoir différents points de vue puisque les personnages sont souvent séparés, mais j'ai tout de même eu du mal à adhérer au concept.

Même si nous avons quatre points de vue différents, l'auteure a décidé de cacher plusieurs éléments importants de l'histoire au lecteur. Je ne suis pas contre un bon vieux mystère qui trouve tout son sens à la fin du livre, mais cette fois-ci, ce n'est pas du tout le cas. L'auteur cache des détails primordiaux aux lecteurs sans aucune raison, mis à part d'ajouter du mystère là où normalement, on a besoin de réponses pour accrocher à l'histoire. C'est un des aspects avec lequel j'ai eu énormément de mal. Je n'acceptais pas le fait qu'on me cache des choses et je ne l'accepte toujours pas.

Dans un monde où passé, présent et futur s'entremêlent, il est assez difficile d'y voir clair. Dès les premières pages, on se rend compte que l'univers qu'a imaginé Arwen Elys Dayton est très complexe. Peut-être même un peu trop, puisque j'ai eu l'impression à certains moments que l'auteure elle-même avait du mal s'y retrouver. Je ne peux pas nier que j'ai vu tout le potentiel de cette histoire. La magie, les armes futuristes, les différentes dimensions… Séparément, ça me semblait intriguant, mais une fois mis en commun, tous ces aspects ne forment pas un tout solide. Il y avait des failles dans l'histoire, mais surtout dans la structure du récit. C'est à mon avis le plus gros point faible de ce roman. L'auteure n'a pas trouvé le moyen de construire son histoire pour tenir le lecteur en haleine. Le début est assez lent et également extrêmement troublant puisqu'on nous donne toutes les informations en même temps. Déjà là, j'ai eu du mal à accrocher. Par la suite, je me suis habituée au rythme de l'histoire, mais juste au moment où je commençais à apprécier ma lecture, on fait un saut de 18 mois dans le temps et on repart carrément à zéro. Je me suis dis: «Tout ça pour ça.» Je n'ai réellement accroché à l'histoire qu'à la toute fin et c'était malheureusement beaucoup trop tard pour rattraper le coup.

Si je devais résumer mon avis en quelques mots, je dirais que l'idée de base était excellente, mais que la mise en pratique laissait beaucoup à désirer. Les différents points de vue sont plus désorientants qu'autre chose et le récit n'est pas structuré correctement pour que le lecteur soit captivé par l'histoire du début à la fin. Je ne sais encore pas si j'ai envie de connaître la suite. La fin nous laisse avec plusieurs questions sans réponses, mais je ne suis pas nécessairement restée sur ma faim. À suivre...

Merci à la Collection R pour l'envoi de ce roman!




Ma note

 

2.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire